Bliss framboises, litchi. Heaven, I'm in heaven...

Publié le par Lolotte

Bon, j'exagère un peu car tout commence, tout est à recommencer, rien ne nous est acquis à Mr Lolotte and me. Je ne suis pas Fred Astaire, Mr Lolotte et moi ne dansons toujours pas ''cheek to cheek'' (joue contre joue) and I am scared to death (je suis morte de trouille)...

Mais j'aime ce mot anglais ''bliss''. Et comment ne pas l'aimer alors qu'un mot si furtif, qui glisse sur votre langue tel un souffle, signifie le bonheur parfait.

Alors, le bonheur est loin d'être parfait pour moi. Mais si déjà je tombe sur un petit bout de bonheur, même temporaire, je prends!

Cette introduction pour vous annoncer que vos croisements de doigts ont payé. Et que le bonheur, pour moi, en ce moment, c'est déjà tout simplement celui de pouvoir travailler puisque la vie ne semble pas vouloir m'en accorder plus. Mais je suis fière de moi, je me suis battue comme une lionne pour cet entretien!

Here we go! J'ai donc obtenu le job pour lequel je me suis deplac
ée la semaine dernière dans un autre pays. Mais les formalités doivent encore être dûment reçues et signées. Je ne vous en dis pas plus pour l'instant car des ''espions'' rôdent sûrement par ici;-) Je développerais donc plus tard ma situation... D'ailleurs, pensez-vous que je devrais envoyer à mes anciens patrons/collègues une carte postale une fois que j'aurais signé, en les remerciant de m'avoir virée, ce qui m'a permis de trouver un bien meilleur job que le leur? Petite mesquinerie mais si satisfaisante...Si vous pensez que oui, tapez 1;-) Sinon, tapez 2.

J'attends maintenant de recevoir le contrat et je stresse. Je n'aime pas parler des choses avant qu'elles ne soient ''réelles'' de peur que cela porte malchance. Parce qu'en fait j'ai la réponse depuis jeudi dernier. Mais j'ai voulu en profiter un peu toute seule, déjà que j'ai manqué de m'évanouir dans la rue quand j'ai appris la nouvelle au téléphone! J'espère que vous ne m'en voulez pas trop de vous avoir fait mariner. Je voulais attendre en plus de pouvoir vous donner aussi la réponse de l'entretien de demain...Tant que rien n'est signé, vous savez, je me méfie maintenant! Et le facteur tarde à me déposer son avis de passage (il ne prend même pas la peine de sonner!). Manquerait plus qu'il me refasse le coup de ne pas me le remettre comme la dernière fois!! Donc je me tiens sur mes gardes...Figurez-vous que Mr Lolotte, avait
été retenu pour un job en Angleterre il y a des années de cela et trois semaines avant de commencer, n'ayant toujours pas reçu de contrat à signer, se voit apprendre qu'en fait, l'entreprise ne recrutait plus et il se retrouvait sans rien, à devoir tout recommencer! Alors...

Evidemment je suis encore loin d'avoir atteint le top du top (il ne s'agit que d'un contrat de 15 mois) ni de me fixer plus définitivement quelque part et surtout, avec mon amour d'amour de Mr Lolotte qui est également en pleine recherche d'emploi. Mais la vie n'aidant pas, il faut bien faire des choix pratiques. Je vais maintenant me consacrer corps et âme à apprendre consciencieusement un nouveau métier. Oui, je sais, beaucoup sont intrigu
és mais il va falloir attendre un peu encore pour que je vous précise ce que je vais faire. 

 

Je suis juste heureuse d'avoir l'occasion de me lancer dans quelque chose de neuf et, je l'espère, motivant! Même si je vous reviendrais certainement déprimée et stressée d'ici quelques mois quand je devrais remettre le couvert et rechercher un nouvel emploi ...

Alors j'espère que j'obtiendrais également une réponse positive suite à l'entretien pour le CDI que je m'aprête à passer demain.  Peut-
être que finalement, je resterai en France? De toutes façons, il me faut pouvoir bénéficier d'un entraînement à ce genre d'entretiens pour la suite des opérations. Cela me donnerait également l'espoir que dans 15 mois, je pourrais à nouveau être convoquée pour de telles opportunités si elles se représentent. C'est cela qui est dur à encaisser. En effet, même si leur réponse est positive, elle arrivera sûrement trop tard par rapport au contrat que j'attends et que je dois retourner dans les 7 jours, pour me permettre de faire un choix entre les deux. Je ne peux en effet pas me permettre de répondre par la négative au CDD dans l'espoir d'un ''oui'' hypothétique pour ce CDI qui risque aussi ne pas se produire, puis de me retrouver sans l'un ni l'autre. Et puis, peut-être qu'en y allant demain, je ne serais pas séduite par le job! En plus, CDI ne rime plus tellement avec sécurité de l'emploi à notre époque.

Chercher du boulot à ce niveau nécessite vraiment une chance énorme, des nerfs d'acier et un timing parfait entre la publication des offres, la date des entretiens mais surtout les réponses et votre disponibilité. Tout se passe dans l'urgence et à vrai dire, si vous avez un préavis à respecter, pas la peine de penser à candidater! C'est n'importe quoi...D'un autre côt
é, se présenter comme étant au chômage n'est pas bien vu non plus, d'après certaines questions qui m'ont été posées. Quelle contradiction alors que plus vous y restez, moins on veut de vous! Et soudainement, l'excitation fait place à une peur aigüe de me planter, de faire un mauvais choix, de risquer de perdre un peu plus celui que j'aime d'un amour sans bornes, dont le sourire et les bras me manquent, celui sans qui je ne serais certainement déjà plus là. Quand l'éloignement cessera-t-il? Quand aurons-nous juste le bonheur de commencer notre chemin à deux? Presque 7 ans, déjà, que nous vivons ainsi...Certes, il semble que nous nous aimons fortement pour le supporter mais d'un autre côté, notre amour est soumis à rude épreuve...Alors que bien d'autres, faisant souvent moins d'efforts, ne rencontrent pas ce souci. Qu'est-ce qui cloche??

Puisque les goodbyes semblent se rapprocher, j'en profite pour exprimer ici ma gratitude à la famille nordiste de Mr Lolotte avec la recette du gâteau (recette des Petits Plats dans les Grands et l
égèrement allégée avec du fromage blanc) que j'ai ramené au repas du 8 mai que nous avons partagé ensemble. Merci donc du fond du coeur à Chantal et Jacky, leur fille Juliette et son ami Paul-Gyl ainsi qu'à Mamie Léa et Tonton Gilbert, que je vais avoir beaucoup de peine à quitter. Ils m'ont accueillie et aidée comme si j'étais leur propre fille et sans eux j'aurais été bien mal dans cette région Lilloise que je n'aurais même pas eu le temps d'apprécier à sa juste valeur ni même celui de la visiter.

Merci à vous. Et s'il vous plait, continuez de croiser les doigts (pour demain au moins!)


Well, the blog continue its glob-trotting around the world...and Daisy's travelling too! Et oui, my darling Daisy a déjà connu trois régions (Alsace, Bretagne, Nord) et s'apprête à rédéménager;-) Heureusement qu'elle est là, ma boule de poils bleue!!

Délice framboises-litchi



base biscuitée:
120 g de spéculoos
2 cs de puree de noisettes (ou 25 g de beurre fondu)

Mousse framboise:
200 g de framboises (surgelées pour moi)
75 g de sucre
le jus d'1/2  citron
2.5 feuilles de gélatine
10 cl de crème liquide entière
10 cl de fromage blanc

Mousse litchi:
250 g de purée de litchi (litchis en conserve mixés)
15 cl de crème liquide entière
10 cl de fromage blanc
2 blancs d'oeuf
25 g de sucre en poudre
3 feuilles de gélatine

Gelée Framboise litchi
100 gr de framboises (surgelées)
1/4 du jus de la boite de litchis au sirop
1 feuille de gélatine

Framboises (d
écor et remplissage)




Placer votre cercle à pâtisserie sur une feuille de cuisson.
Mixer les spéculoos avec la purée de noisettes. Tapisser le fond de votre cercle avec cette base biscuiter et lisser en appuyant bien avec le fond d'un verre plat. Réserver au frais.

Préparation de la mousse framboise:
Mettre le bol et les fouet du robot au congélateur, ainsi que la crème 1/2 h avant de l'utiliser.
Mixer les framboises et filtrer la pulpe afin de retirer les pépins.
Faire ramollir les feuilles de gélatine dans de l'eau froide.
Chauffer le pulpe des framboises dans une casserole avec le sucre et le jus de citron.
Retirer du feu, essorer les feuilles de gélatine et les incorporer à la pulpe chaude, bien mélanger au fouet pour que les feuilles fondent; Laisser refroidir.
Monter la crème en chantilly et y incorporer la pulpe de framboises.
Verser la mousse par dessus la base biscuitée, bien lissée. Faire prendre au congélateur.


Ajoutez 2 à 3 poignées de framboises congelees avant de verser la mousse au litchis.


Préparation de la mousse litchi:
Mettre le bol et les fouet du robot au congélateur, ainsi que la crème 1/2 h avant de l'utiliser.
Faire ramollir les feuilles de gélatine dans de l'eau froide.
Égoutter les litchis au sirop (conserver le jus) puis les mixer finement au blender.
Chauffer la purée de litchi. Essorer la gélatine et l'incorporer à la purée chaude. Laisser refroidir.
Monter les blancs en neige et meringuer avec le sucre.
Monter la crème en chantilly bien ferme.
Incorporer la purée de litchi aux blancs en neige, puis incorporer la crème fouetter.
Répartir la mousse au dessus de la mousse framboise.
Faire prendre au congélateur pendant au moins 2 h puis réservez au frais.

Le lendemain:

Préparation de la gelée framboise litchi:
Mixer les framboises et filtrer la pulpe afin de retirer les pépins.
Mélanger la pulpe avec le sirop de litchi. Faites chauffer et ajouter la gélatine préalablement ramollie dans l'eau froide. Mélangez bien.
Laisser tiédir.
Verser sur le gâteau et faites prendre au frais.

Une fois que le gâteau est pris, le démouler délicatement.
Décorez à votre convenance (pour moi, framboises et physalis)
Servir très frais.

 


Commenter cet article

Melle Marion 30/06/2009 08:48

Comme son nom l'indique, un pur délice!
Bisou

helene06 20/06/2009 19:07

superbe ce dessert!

Cocotte 26/05/2009 11:56

Les physalis, ça c'est la cerise sur le gâteau (huhu)

Titia 17/05/2009 16:41

Superbe ce gâteau avec des saveurs que j'aime... très réussi !

mayacook 17/05/2009 14:55

ce délice me plait beaucoup, tout comme la nouvelle....je te souhaite tout le bliss du monde!