Chronique du lecteur: anchois finement entartelés au coulis de poivron doux

Publié le par Lolotte

Mes amis, j'ai encore eu la honte de ma vie, hier...

Alors que tout s'annoncait bien et que j'avais recu un colis, ce qui fait toujours plaisir, j'ai commenc
é à me sentir étrange. Vous savez, cette sensation qu'un truc pas net va vous arriver...Prise de maux de ventre et d'un peu de tournis, je n'ai pas eu d'autre choix que de me mettre au lit tout l'après-midi et d'attendre que ça aille mieux. L'ennemi sournois me leurra en détournant ma douleur l'espace d'un instant, instant que je choisis justement pour aller récupérer mon colis chez le concierge. Erreur...

C'est l
à qu'encore une fois, tout a basculé et que j'ai vécu à nouveau l'horreur d'être malade en public: jambes qui flageolent, étourdissements...tiens, tiens, ça me rappelle étrangement cette journée de janvier 2007 ou fraîchement débarquée aux USA après mes vacances en France, je m'étalais devant une caisse de supermarché pour ensuite leur refaire le decors - mais j'en étais repartie avec du bouillon de poule et des crakers gratos, l'adorable employé m'ayant aidé devant avoir peur que je dépérisse sinon...

Il y aussi eu ce fameux soir du crumble de spaghetti de P. Conticini, m
émorable mais qui est au moins resté dans l'intimité de ma salle de bain...

Mais hier,  Lolotte a encore frapp
é! Le concierge ouvre donc sa lucarne, me tend mon paquet et paf, j'ai besoin de m'asseoir par terre, tout s'accelère, c'est l'horreur...Oh non, je ne vais pas avoir le temps de remonter chez moi!! Le temps qu'il fasse le tour et vienne m'aider, me voilà en train de décorer le sol du hall d'entrée pendant que les gens entraient et sortaient allègrement en passant à côté de moi sans se soucier un instant de savoir si je pouvais avoir besoin d'aide - sauf ce beau jeune homme qui s'en inquiéta - heureusement pour moi, avant que le pire n'arrive!! Bravo la solidarité en ce qui concerne les autres en tous cas! Et quelle humiliation! L'avantage c'est qu'au moins, je n'aurais pas sali chez moi;-)

Sans transition, je n'ai donc pas de petite ''recette''
à vous proposer moi-même car je vais reposer mon estomac quelques temps. Par contre, vous avez droit aujourd'hui à cette sympathique - et visuellement splendide - recette printanière de Jean-Jacques aussitôt reçue, aussitot publiée!

Merci Jean-Jacques! Et si vous allez a Vichy, ne manquez pas d'aller go
ûter à sa carte dans son restaurant L'Alambic!

Fine tartelette de filets d’anchois marinés

Coulis de poivrons doux à l’origan

 

Pour 4 personnes :

 

40 anchois frais moyens

2 jus de citrons

4 gousses d’ail dégermées hachées finement

1 cuillère a soupe d’origan sec haché (Sicile le meilleur) 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

3 cuillères à soupe de vin blanc sec

Poivre blanc du moulin

 

Concassé de Tomate basée sur l’excellente recette de Pierre Hermé

 

Une boite de tomates pelées concassées (les tomates actuelles que l’on trouve sur les marchés ne sont pas encore au meilleur de leur forme !!)

3 cuillères à soupe d’oignons ciselés finement

2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique

2  cuillères à soupe de miel toute fleur

1 cuillère  à soupe de purée d’ail

2 cuillères à café de curry pas trop fort

1 cuillère a soupe de sauce soja

1 cuillère a soupe d’herbes séchées (thym, origan, graines de fenouil)   , 2cuillères de ketchup

Huile d’olive

 

Coulis de poivrons doux :

1 poivron rouge brulé et pelé et réduit en purée

1 dl de vin blanc doux

1dl de fumet de poisson

2 dl de crème UHT 

Sel, piment d’Espelette

Deux demi cercles de pate feuilletée diamètre 18cm

 

PROGRESSION :

 

Confectionner la marinade :

 

Mélanger le jus de citrons, l’ail, l’origan, le vin blanc et le poivre blanc (ne pas saler) l’huile d’olive. 

Passer les anchois sous un filet d’eau froide retirer les quelques écailles et les lever (retirer l’arête centrale) délicatement avec les doigts et les poser dans la marinade, laisser mariner environ 3 heures, éponger ensuite sur un papier absorbant.

 

Confectionner le concassé de tomates :

 

Dans une casserole faire revenir sans coloration à l’huile d’olive les oignons ciselés

Ajouter le vinaigre, la sauce soja, le miel etc...

Faire légèrement compoter et ajouter en dernier la boite de tomate concassée, laisser cuire une 20 ene de minutes

Jusqu'à obtention d’une purée consistante comparée a la recette initiale de Pierre Hermé

Débarrasser et laisser refroidir

 

Préparer le coulis de poivrons doux :

 

Faire bouillir dans une petite casserole la purée de poivrons le vin blanc et le fumet de poisson,

Ajouter la crème fleurette, laisser cuire jusqu'à épaississement, assaisonner sel et piment d’Espelette

Passer au blender/mixer  et passer au chinois, réserver au chaud.

 

Monter les tartes :

 

Piquer a l’aide d’une fourchette le feuilletage et poser ensuite le concassé de tomate froid sur celui-ci en laissant une bande de 5 mm autour de la tarte

 

Préchauffer le four a 250°

Poser les tartes sur une plaque antiadhésive et les enfourner pendant 6 à 7 mn.

Sortir les tartes et poser en éventail les filets d’anchois

Les huiler légèrement a l’aide d’un pinceau avec de l’huile d’olive et soupoudrer d’origan séché

Remettre au four pendant 2 mn

 

Servir avec une petite salade mélangée et une petite quenelle de crème fouettée à l’aneth et un cordon de crème aux poivrons doux.

 


 

 


Commenter cet article

sab 23/04/2009 19:38

ma pauvre lolotte va....heureusement que tu nous donnes une belle recette pour nous remettre de tes soucis !!

Eva 23/04/2009 17:31

Magnifique ! Olala bravo :)
Bisous

sarinou 23/04/2009 15:09

Bravo Jean-Jacques... comme toujours c'est à la fois beau et à l'air divinement bon!
Rétablis toi vite Lolotte...

mamina 23/04/2009 08:44

J'espère que tu vas mieux... une fois de plus on ne peut dire que bravo à Jean-Jacques.

jessy 23/04/2009 03:18

beau et bon le top !!!!!!!