Gratin cabillaud-mimo aux endives

Publié le par Lolotte

Pas trop la pêche aujourd'hui...J'accumule le sommeil en retard grâce à Mlle Daisy qui va maintenant se coucher en meme temps que moi mais décide que le branle-bas de combat commence à 5h du matin;-) Mais surtout, au stress accumulé à cause d'un collègue qui joue les petits chefs et m'use littéralement, ce qui résulte en des maux de tête et d'estomac constants et assez carabinés. Finalement, j'appréciais mieux mes fameux collègues américains qui nous ignoraient mon collègue japonais et moi. Au moins, nous avions la paix! Mais il ne faut pas que je craque, ça serait lui faire trop d'honneur. Selon l'un de ses "collègues-amis", il faudrait même que je comprenne qu'il aime bien diriger. Non mais, on marche sur la tête! Y'a vraiment des gens qui ont un culot et un égo surdimensionnés! Ne pas craquer reste donc plus facile à dire qu'à faire car je n'aime pas les conflits et là, une mise au point s'impose pourtant. J'en pleurerais tellement ça m'angoisse de me rendre au boulot maintenant car j'ai l'impression de n'avoir aucune possibilité d'initiative. Pourtant, mes conditions de travail aux USA étaient loin d'être faciles pendant les deux dernières années mais j'étais libre de faire ma recherche comme je le sentais! Je ne suis pas devenue chercheur pour être fliquée comme une petite fille de 5 ans...

Heureusement que nous commençons à nous apprivoiser Daisy et moi et que, bien qu'elle m'impose toujours son rythme, elle m'autorise maintenant à des séances de câlins le soir  - attention, ils sont minutés, faudrait pas pousser Mémé dans les orties non plus! - dont je ne peux déjà plus me passer!




Aujourd'hui, voici une recette salée toujours tirée du dernier Maxi Cuisine. J'adore les endives cuites donc je ne pouvais pas passer à côté de ce gratin aux accents très "Ch'Nord"... Mais la prochaine fois, je râperai plutôt la mimolette car les tranches n'ont pas vraiment fondu en s'étalant mais sont restées en gros paquets. Je vous conseille de faire de même, bien que cela ne change absolument rien au bon goût de ce plat!



Gratin de cabillaud aux endives et à la mimolette


(pour 2)

300 g de filet de cabillaud (ou de julienne, plus économique)
1/2 échalote hâchée
15 cl de crème liquide allégée
5 cl de vin blanc
sel, poivre
500 g d'endives
6 brins de ciboulette ciselée
75 g de mimolette r
âpée

Effeuillez les endives et faites-les cuire 20 min à la vapeur.
Pendant ce temps, faites fondre l'échalote dans un peu de beurre. Ajouter le vin blanc et faites réduire de moitié puis ajoutez la crème, salez et poivrez puis portez à ébullition et réservez.
Dans un plat à gratin, déposez les endives puis le cabillaud et parsemez de ciboulette. Poivrez. Nappez de sauce puis recouvrez de mimolette.
Faites cuire environ 20 min selon l'épaisseur du poisson.






Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

aurelvelvet 28/01/2009 23:46

Et bien moi, ils me plaisent les gros morceaux de mimolette, et associés à du poisson et des endives, quelle chouette idée !
Biz et dis toi que le silence est le plus grand mépris, ton collègue se cassera les dents à un moment ou à un autre.

Diane 28/01/2009 23:00

oh ben dis donc c'est pas la forme par ici, tu devrais lui mitonner un de tes super petits plats comme ce gratin savoureux à ton collègue. Tu le mettrais dans ta poche. Les gens ont parfois peur de ceux qu'ils prennent pour des intellectuels puissants, la popote ça rassure!

nuage de lait 28/01/2009 21:51

A tester en râpant la mimolette ;-)

bloga2 28/01/2009 14:18

Dans la rubrique "Nos amis les bêtes" c'est vrai que ce sont plutôt eux qui décident du "calin party".....
Un gratin avec du fromage, tu voulais certainement me faire plaisir. C'est réussit !

belleble 27/01/2009 20:33

Je venais aux nouvelles, voir si ton histoire d'appart' s'arrangeait... et je lis qu'au boulot non plus , cela ne va pas fort :-( Flûte alors... J'espère que cela va s'arranger. En attendant, hauts les coeurs, hein !?
Ta Daisy est jolie comme un coeur ! Et si, en plus, elle commence à t'octroyer quelques câlins...
Quant au gratin, il doit être bien bon. J'imagine seulement, car en ce moment, je suis "sans lait".
Bises