Salade douceur aux toasts de chèvre, pommes rôties, miel de lierre et thym citron

Publié le par lolotte_et_sam

La recherche d’un emploi, ce n’est vraiment pas simple. Non seulement il n’y a quasiment pas de postes dans les entreprises pharmaceutiques dans ma branche mais on se heurte a pas mal de situations déroutantes même pour de simples CDD en labo universitaire, entre celui qui vous engage sans même vous avoir vu ni expliqué en quoi consiste réellement sa recherche (les annonces sont toujours plus qu’évasives) mais qui assume d’office que vous direz oui ; et ceux qui vous donnent un entretien mais se réservent en fait le droit de l’annuler au dernier moment si les personnes qu’ils ont vu quelques jours avant leur conviennent mieux, en pensant vous faire la fleur de ne pas avoir payé un billet qui vous restera dans le baba (même si dans le cas contraire, ce-dernier vous coûtera beaucoup plus cher puisque réservé à la dernière minute).


Tout cela est éprouvant, surtout qu’il faut tenter d’être toujours très poli et disponible, à la limite de la soumission totale au moindre désir du recruteur, sans pour autant se laisser complètement marcher sur les pieds, au risque qu’on vous envoie balader car il semblerait que vous devriez tout souffrir sans broncher. Effectivement, se déplacer n’est pas un problème en soi. Mais lorsque l’on a tous les frais de déplacement pour des entretiens à sa charge, cela finit par s’additionner puisqu’il est rare que l’on se voit offrir la place à tous les coups ! Parce que je ne vous ai pas dit, mais notre cher pays, la France, elle laisse les expatriés hors-Europe comme moi sans aucun droits. Je n’ai donc aucune ressource pendant les 3 mois qui suivent mon retour des USA, puis je pourrais seulement prétendre au RMI, moins la somme correspondant au fait que je sois domiciliée chez quelqu’un. Ca fait rêver la vie de chercheur et tant d’études pour un tel résultat, non ? Parce que les déplacement pour des entretiens, mais je ne vous apprends rien, c’est pareil pour tout le monde, sont éventuellement pris en charge par l’ANPE qui vous fait la largesse de 3 entretiens maximum par an. Et après, on a le culot de vous accuser de ne pas chercher de travail ou de vous prendre de haut lorsque vous vous présentez dans leurs bureaux…

J’ai eu à faire hier à une personne de la seconde espèce que je vous exposais plus haut. Contente le matin d’avoir eu un entretien, lui demander plus de précision m'a conduit à me voir répondre le soir qu’il me recontacterait le dimanche précédent le mardi de notre entretien pour me confirmer si oui ou non je pouvais me déplacer, ce qui m’a laissé comme un goût amer de n’être qu’un choix par défaut et une marionnette. Sans compter que mon fameux boss des USA - qui m’a poussée à le contacter à chaque fois que j’aurais besoin de sa recommendation - n’envoie en fait rien à moins d’être contacté directement par la personne qui recrutant. Ah, on est aidé je vous jure dans notre domaine, à dépendre comme cela du bon vouloir d’une personne pour laquelle vous bossez comme un nègre mais qui n’a même pas la courtoisie de vous remercier en ce sens et qui vous fait ainsi sûrement rater des opportunités! Ou mon ancien directeur de thèse, charmant au demeurant, qui publie un papier s’appuyant sur mes résultats de thèse mais sur lequel mon nom ne figure pas, pas même dans le petit paragraphe des remerciements à la fin (nos carrieres dépendent de ces publications!). On se demande pourquoi on fait tout cela alors que tous ces gens font les beaux sur votre dos…Non contents de devoir certainement nous résoudre à vivre séparés toute notre vie Mr Lolotte et moi, faut-il en plus que ce soit pour des boulots de m… ?

J’avoue que tout cela m’a déprimée pour la soirée. Aussi quand Mr Lolotte est revenu de sa journée de boulot, l’appétit n’étant que petit, je nous ai préparé une petite salade légère avec des toasts de chèvre chaud.

La pomme rôtie apporte une douceur et un sucré sympathique à l’ensemble. Dommage que la salade anglaise soit d’aussi mauvaise qualité. Mais en France, vous n’avez pas ce problème ;-) J’ai utilisé mon merveilleux miel de lierre acheté sur le marché d’Auray en Bretagne mais n’importe quel autre miel fera l’affaire.

Bon weekend.

Salade au chèvre chaud

sur pommes rôties au miel et au thym citron

salade_toasts_recette

(pour 2)

2 tranches de pain de mie multi-graines

1 pomme

10 g de beurre

bûche de chèvre

salade verte

1 avocat

Baies roses

Sel, poivre

Thym citron

Miel de lierre

Vinaigrette

salade_toasts_1

Lavez et essuyez la pomme. Retirez le cœur et les pépins à l’économe puis coupez-la en 4 tranches assez épaisses. Faites chauffer le beurre dans une poêle anti-adhésive puis faites rôtir les pommes dedans, jusqu'à ce qu’elles soient dorées sur chacune des faces.

Disposez la salade dans les assiettes avec des tranches d’avocat. Préparez la vinaigrette de votre choix et arrosez la salade.

Allumez le grill du four. Déposez les pommes dans un plat allant au four, badigeonnez de miel et posez dessus des tranches de chèvre. Poivrez. Ecrasez quelques baies roses et saupoudrez-en le chèvre ainsi que de thym citron. Passez sous le grill quelques instants jusqu'à ce que le fromage commence tout juste a fondre.

Découpez les tranches de pain en diagonale et faites-les griller au grille-pain. Déposez les pommes dessus puis disposez les toasts sur la salade.

salade_toasts_2

     10779960_p_2 Version_imprimable

Publié dans 10. Quelle salade!

Commenter cet article

elofleur 02/09/2008 14:20

"Non contents de devoir certainement nous résoudre à vivre séparés toute notre vie Mr Lolotte et moi, faut-il en plus que ce soit pour des boulots de m… ?" C'est en gros ce que je me demande tous les jours... Ca fait plaisir et ça remonte le moral de savoir que l'on est pas seule et en même temps crois bien que je ne souhaite qu'une chose pour toi: que tu trouves un travail où tu puisses t'épanouir et que tu puisses vivre avec M Lolotte. Courage Lolotte!!

noufi 02/09/2008 10:04

Coco Lolotte comment va tu? ne te désespère pas, courage.Ce plat sucré salé est tuerie, je te tire mon chapeau et les arômes que tu as utilisé se marries vraiment avec ta recette. Bravo

petitsplatsnath 01/09/2008 23:13

Je me régale de cette petite salade à travers tes belles photos.Ravie de retrouver ton blog au retour de mes vacances, même si j'aurais préféré qe tout ce soit arrangé pour toi! Courage Lolotte!

Océane 01/09/2008 19:50

au restau, j'adore les salades de chèvre chaud

Elsa 01/09/2008 19:40

Miam Miam !! et patience .... no stress tout va s'arranger c'est sûr !!;-)