Joyeux Anniversaire Mon MacroCoeur! Le Tobleronnier...

Publié le par lolotte_et_sam

Il était une fois une petite molécule et une grande molécule, une macromolécule même, très éloignées l’une de l’autre et qui n’avaient a priori aucune raison d’entrer en interaction à un moment donné. Cependant la magie de la chimie organique finit par opérer et l’établissement d’une méthodologie expérimentale adéquate permit à ces deux molécules de croiser leur chemin et la réaction chimique eut lieu pour former comme produit le bonheur. Parfois, ce produit est difficile à conserver et tend à se dégrader par sa nature fragile. Mais si le bonheur n’était pas fragile, il ne serait pas.

Il existe deux types de réactions chimiques : les totales, et les équilibrées. Pour le moment, nos deux molécules ne sont qu’en équilibre avec leur produit à cause de la conjonctures actuelle dans lesquelles elles se trouvent chacune. La petite molécule a été repoussée très très loin de la macromolécule et les chercheurs ne sont pas encore parvenus à trouver l’ajustement des conditions expérimentales qui permettraient à leur produit thermodynamique (les retrouvailles définitives) de se former préférentiellement à leur produit cinétique (l’éloignement); déplacant ainsi l’équilibre fragile de leur réaction vers la droite et permettant une réaction plus totale.

Mais la recherche prend du temps ; on cherche plus que l’on ne trouve malheureusement. Mais il ne faut pas s’arrêter de chercher ! Et cela fait bientôt 5 ans que nos deux molecules vivent en équilibre (message caché ?) ainsi éloignées l’une de l’autre.

5 ans principalement de bonheur pour la petite molécule qui aime trop la macromolécule pour ne pas s’accrocher. Et en ce qui concerne la macromolécule ? La petite molécule l’espère, et lui témoigne aujourd’hui, pas le biais de mon blog, tout son amour. Parce que le monde est fait de molécules, que nous sommes tous des assemblages d’atomes et de molécules, que le monde est une réaction chimique géante, et que la petite molécule sait qu’elle a trouvé sa molécule-sœur.

Joyeux anniversaire à ma macromolécule d’amour pour ses 32 ans !

Je t’aime du plus profond de mon cœur et plus profond encore.

Et j’ai hâte de te retrouver dans 1 mois et 16 jours !

En cette occasion, je me suis quand même mise aux fourneaux ce weekend pour tenter un gateau « digne d’un pâtissier ». Je sais que l’effort est bien en-dessous de ce que je voulais offrir à mon Mr Lolotte mais j’y ai mis tout mon cœur et malgré le manque de matériel et de technique, c’était bon. La recette de base se trouvé chez Pralinettes, je l'ai adaptée avec du toblerone au lieu du chocolat au lait et j’ai rajouté le glaçage de Pierre Hermé comme Elphi l’a fait récemment et je trouve que ça améliore le gâteau en contrecarrant un peu le côté bien sucré du gâteau. J'espere qu'il aimera, par écran interposé!


Tobleronnier

noisettier_recette

(pour 4/6)

Génoise :
5 oeufs
100 gr de farine
3 cs de cacao


Mousse toblerone-noisette :
200 g de toblerone
200 g crème
200 g de blanc d'oeufs
100 g de noisettes en poudre

Glaçage :

230 g de chocolat noir

8 cl de crème liquide

20 g de beurre

12.5 cl de crème épaisse

90 g de sucre semoule

25 cl d’eau

noisetttier_1

Préparation :

Génoise
Préchauffez le four à 200°C.
Mélanger les jaunes avec le sucre
Tamiser farine et cacao. Ajoutez aux œufs.
Battez les blancs en neige, incorpore-les au mélange.
Beurrez et fariner un moule à génoise.
versez le mélange dans le moule.
Cuire au four pendant 15 à 20 minutes.

Mousse
Faites fondre le chocolat. Ajoutez les noisettes.
Fouettez la crème au ¾. Incorporez au chocolat.
Battez les blancs en neige. Incoporez-les au chocolat


Glaçage

Mettez 130 g de chocolat dans une casserole avec l’eau et la crème épaisse. Portez à ébullition sur feu doux et remuez avec une cuiller en bois jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Réservez.

Râpez le chocolat restant. Portez la crème à ébullition et ajoutez-y le chocolat. Mélangez jusqu'à consistance homogène. Laissez tiédir et incorporez le beurre en petits morceaux puis la sauce au chocolat.

Faites prendre un peu au froid.

Montage
Une fois cuite, démoulez la génoise et faites-la refroidir sur une grille.
Coupez-la en deux dans l'épaisseur. Nappez le fond de mousse et mettre l'autre disque par-dessus.
Coulez le glaçage dessus et décorez à votre convenance.

     10779960_p_2 Version_imprimable

noisettier_2

Commenter cet article

mamapasta 01/08/2009 22:22

tiens le coup...Pour Daisy , qui compte sur toi ....

Hélène 20/07/2009 22:17

Je ne pouvais pas ne pas te mettre un petit mot ma chérie... Mes yeux se mouillent en t'écrivant... comme je comprends ta douleur... Mon amie de blog... la 1ere en qui j'ai eu un coup de coeur, je suis là pas loin si tu as besoin... Si tu veux parler... échanger... n'hésite pas... si tu veux aussi un des ces 4 venir te ressourcher chez moi, ma porte t'est grande ouverte... je t'embrasse fort ma bloggeuse au grand coeur...

Lolotte 02/08/2009 20:15


C'est adorable a toi Helene. Merci beaucoup...


cuisinecrea 26/11/2007 13:26

Salut Lolotte,J'ai réalisé ce succulent gâteau, il était extrêmement bon.tout le monde a apprécié, ma soeur, mon mari, mes enfants,....merci lolotte pour cette recette et continue à nous faire rêver avec toutes tes bons petits plats supers originals!Bisous!

Nadia 10/11/2007 00:01

Il est tout simplement superbe ton gâteau au Toblerone, et je ne doute pas qu'il devait être délicieux!!!Bisous!

Nadia 10/11/2007 00:01

J'ai oublié: Joyeux Anniversaire en retard à ton MacroCoeur!