Sweet potato casserole – Petits soufflés à la patate douce

Publié le par lolotte_et_sam

Comme l’a si bien illustré Vanessa de Confiture Maison, les familles américaines se réunissaient hier pour célébrer Thanksgiving. Pendant ce temps, je suis venue travailler. N’ayant que peu de jours de vacances, j’ai troqué cette journée qui ne représente rien pour une européenne pour une journée de vacances supplémentaire à Noel.

J’ai d’ailleurs déjà pu participer au repas de Thanksgiving deux fois en Amérique du Nord et cela m'a suffit. La première fois, au sein de la famille de ma colocataire lorsque j’étudiais au Canada (anglophone, près de Toronto) ; la seconde l’an dernier, dans la famille d’une Américaine ici à Charlottesville. Les mets qui se retrouvent (d’après mon expérience) sur une table typique de Thanksgiving sont la dinde, sa sauce gravy et son stuffing (farce composée de croûtons de pain mais cuisinée et servie séparément, allez comprendre, une farce qui ne farcit pas…), la cranberry sauce, la green bean casserole (sorte de fricassée de haricots verts et oignons) et une salade (immonde) faite de fruits au sirop et de marshmallows et qui accompagne les plats salés… L’un des desserts immanquables de cette journée et de toute la période automne/hiver aux USA est la fameuse pumpkin pie qui se décline aussi en sweet potato pie (tarte à la patate douce). Les patates douces, d’ailleurs présentes en grandes quantités tout au long de l’année sur les étals américains, se démultiplient pour l’occasion et les yams refont surface. Ces derniers ressemblent un peu à la patate douce et s’utilisent de la même manière, candied (confits) ou en tarte. Mais la patate douce est présente encore d’une autre manière sur les tables de Thanksgiving et c’est sous la forme d’une sweet potato casserole, sorte de gratin de purée de patate douce souvent agrémenté de marshmallows fondus sur le dessus. Ca vous fait rêver, hein ! Vous l’aurez compris, je ne suis pas fan du tout de ces « mets », si l’on peut appeler cela comme ça, qui sont si sucrés (mais les anglo-saxons ont un palais très sucré) qu’ils vous laissent cette espèce de sensation désagréable de grande soif pendant les 2 jours suivant leur ingestion. Mais eux, ils aiment ;-) De quoi signer l’arrêt de mort d’un diabétique en une bouchée !

Le terme « casserole » en anglais (plutôt en américain, il me semble) est évidemment emprunté au Français. Il ne désigne pas la casserole dont nous nous servons en France pour cuisiner mais plutôt un large plat utilisé à la fois pour cuire au four et dans lequel la nourriture est servie, comme c’est le cas pour un tian, un tajine, etc… En général, ces casseroles sont plus épaisses que les soupes et les stews (ragoûts, daubes). Elles sont composées de légumes et parfois de viandes, pâtes ou riz cuits lentement dans un liquide ou une sauce et sont servies en plat principal ou en accompagnement.

Voici une version de sweet potato casserole tirée d’une fiche cuisine d’un supermarché américain mais au chèvre frais, les marshmallows je les laisse aux Américains et sans aucun regret…Et pourtant, j’aime expérimenter, j’ai même goûté à la gelée de fraises et à cette salade « tutti frutti » dont je vous parlais plus haut pour accompagner le saumon poché (encore une de leurs idées farfelues). C’est dire si je suis brave!

Soufflés à la patate douce et au chèvre

souffle_de_patate_douce_chevre_recette

(pour 2/3 ramequins individuels)

2 patates douces

50 g de chèvre frais émietté

noix de pécan

un peu de brown sugar (sucre ressemblant à la cassonade)

1 œuf

sel, poivre

Piquez les patates douce à la fourchette, mettez-les dans un plat allant au micro-ondes, couvrez de film alimentaire perce et faites cuire jusqu'à ce qu’elles soient bien tendres (5-10 minutes). Laissez refroidir puis coupez-les en deux dans la longueur et récuperez la chair à la cuiller.

Mélangez cette purée et l’œuf. Salez, poivrez. Disposez dans les ramequins. Parsemez le dessus de miettes de chèvre et de noix de pécan et saupoudrez d’un peu de sucre.

Faites cuire à four chaud environ 35 minutes.

souffle_de_patate_douce_chevre

     10779960_p_2 Version_imprimable

......................................................................

Aujourd'hui s'est aussi envolé le Déballe mon blog #2 que j'ai préparé...Les dés sont jetés, il est trop tard…il sera déballé!

A l’annonce du Déballe mon blog #2, j’ai hésité avant de m’inscrire mais au dernier moment, je me suis dit « Lolotte, tu n’as peur de rien ! Lance toi ! »

Oui mais ça, c’était avant…Avant, quand je ne savais pas que peu de temps après, je me retrouverais dans un rollercoaster, une spirale infernale ou le temps serait aspiré par le troll qui me sert de patron et avec des imprévus professionnels par-dessus la tête…Sur la liste des choses à finir impérativement avant de prendre l’avion le 20 décembre (à ce propos, si mon expéditeur me lit, qu’il me pardonne si son colis reste m’attendre 15 jours devant la porte, seul, dans le froid virginien…), le Déballe mon Blog tombait finalement a un bien, bien mauvais moment.

Dans mon emploi du temps de ministre avant Noël, il ne me restait que la semaine du 17 au 23 novembre pendant laquelle je pouvais caser, à force de tour de passe passe et de longues heures (tardives pour ne pas dire indues) passées en cuisine pour tenter de concocter des douceurs maison…Hum…Le problème étant que je n’avais aucune recette « testée et inratable » sous la main et que j’ai donc tout teste pour la première fois sans être sure du résultat. D’autant plus que plus désorganisée que moi, tu meurs. Mais c’est dans l’urgence que je travaille le mieux.

Alors maintenant, je tremble à l’idée :

1/ de l’état dans lequel mon destinataire va retrouver son colis et ce qu’il contient

2/ que mon destinataire déteste ce que j’ai cuisiné pour lui

D’avance, si tu me lis et ne sais pas encore tu auras l’heureuse surprise de recevoir mon colis, je te demande pardon ;-) Et oui, je « flippe à mort » ! Ca arrive, même aux meilleurs.

Pour les recettes, rendez-vous sur le blog après que j’ai reçu accusé de réception du colis…

Publié dans 07. Le salé végé

Commenter cet article

Clairechen 28/11/2007 11:32

Une salade fruits aux chamallows avec la viande????????????!!!!!!!!!!!!!!!!!! Mais c'est horrible!!!!!!!!!! Quelle horreur!!!!!!Mais ils sont fous!!!! ;-)Bon je vais pendre de tes petits soufflés pour me remettre de ce choc!

Auralyn 28/11/2007 05:57

Houla, la, mais chez QUI es-tu allee pour Thanksgiving!!!! Je connais cette affreuse salade de fruit-jello-mayonnaise, ou un truc du meme genre (infect), mais quel sont les ploucs qui servent ca pour un repas de fete?! On va leur apprendre a cuisiner ;D Moi non plus j'aime pas les marshmallows sur les patates douces, pourtant je suis tres sucre, mais je trouve que ca n'apporte rien au plat... que du sucre de la plus fade categorie. Par contre je dis pas non au sirop d'erable ;)Desolee pour ton troll de patron, ca m'a quand meme fait rire -et bon courage pour ton emploi du temps surcharge... bises a toi.

Annie 27/11/2007 19:55

J'aime beaucoup les patates douces et le fromage de chèvre alors ta recette m'intéresse beaucoup !

Clairechen 26/11/2007 15:22

Ta description du repas de Thanksgiving à l'américaine me donne froid dans le dos et mal aux dents ;-) par contre, ta version me plaît infiniment plus!

Flo 26/11/2007 13:04

Pour la recette, je dis oui, sans hésiter, ça me plaît !Pour la gastronomie "us", beuuuuark ! (les bons ptits plats alsaciens sont bien meilleurs ;-) )Et pour ton colis déballe mon blog et bien, j'étais dans la même spirale infernale que toi !!!