Les Tribulations d’un crumble de spaghetti Conticinien dans l’estomac d’une Lolotte

Publié le par lolotte_et_sam

Il m’a fallu pas mal de temps pour me remettre à manger des mets comme les spaghetti ou le saumon frais, alors que je les aimais beaucoup. Mais ils se sont retrouvés associés dans ma tête à ces soirées passées à agoniser telle une loque malade comme un chien, étendue sur le carrelage de la salle de bain…

Vous l’aurez compris…à chaque fois que je me suis payée une gastro carabinée comme celle du weekend dernier, la coïncidence faisait qu’il y avait des spaghetti ou du saumon au menu à la maison. De quoi vous en dégoûter - Suis-je la seule à être victime de ces malheureux concours de circonstances ? – Oui ? Non ? Levez la main, je me sens un peu seule tout à coup…

La poisse a refrappé à ma porte. Il y a trois semaines, un collègue m’envoie un email en fin de journée le samedi, 15 minutes avant que je ne me rendre à une invitation : "Lolotte, ça sent le roussi dans le labo près de ta hotte, tu devrais peut-etre venir jeter un coup d’oeil"…Mon sang n’a fait qu’un tour et j’y ai foncé. Ah tu m’étonnes que ça sentait le roussi! Un court-circuit a provoqué un feu dans ma hotte qui a tout carbonisé, me faisant perdre tout mon travail de la semaine au passage;-) Qu’on me redise que les Etats-Unis sont un pays high-tech !! Sans compter que les types du service de la sécurité dans les labos, qui étaient chargés de la réparation de la petite boîte reliée à ladite hotte - censée entraîner le déclenchement de l’alarme et non pas là pour faire joli - ont trouvé plus simple de carrément la démonter plutôt que de se creuser le peu de ciboulot en leur possession pour résoudre le problème. Le labo entier aurait pu cramer – alors déjà que le boss n’est pas à prendre avec des pincettes… Mes amis ont apprecié le retour du look grunge aux mains noires comme un mécano, puisque je n'ai pas pu repasser me nettoyer à fond. Moi, beaucoup moins...

Le weekend suivant, c’est un autre collègue qui me téléphone : "Lolotte, ta hotte est inondée"…Mon sang n’a refait qu’un tour et j’y ai refoncé. Ah tu m’étonnes qu’elle était inondée ! Le tuyau de mon réfrigerant s’était fait la malle de l’évier (allez savoir comment) et l’eau s’était répandue tant et si bien qu’elle s’était aussi infiltrée dans le mur derrière, inondant au passage tout le couloir…Me voilà donc, un dimanche matin à 10h, les cheveux en bataille – mais pas gras, j’y tiens ! - l’œil cerné, en train d’éponger tout un couloir de bâtiment à l’éponge – ben oui, les serpillères, connaissent pas non plus ces ### !

Un malheur n’arrivant jamais seul – leitmotiv qui va finir par devenir ma devise – je n’aurais donc pas pu être tranquille le weekend dernier avec mon petit crumble de P. Conticini de son livre Tentations. Non, au lieu de ça, j’ai chopé le virus que la femme et la fille de mon collègue Yoshi se traînent depuis une semaine et qu’il a eu l’amitié de me refiler… Mais je ne l’ai pas su avant de préparer le crumble. J’aurais dû m’attendre par contre, à ce qu’en réalisant ce crumble, je m’exposerais à de sérieuses représailles (cf. l'intro de ce billet)

De toutes façons, je suis déçue car il est mangeable – comprenez pas mauvais mais qui ne casse pas trois pattes à un canard – mais pas mémorable. Pour un livre que plusieurs d’entre vous encensaient et que j’ai de ce fait offert à Mr Lolotte pour son Noël, c’est la deuxième recette qui nous laisse un peu sur notre faim…La première recette que nous avions testée était ses gnocchis au fromage de chèvre frais, sauce au fromage et qui a déçu tout le monde au nouvel an…Cela fait un peu cher les belles photos d’un livre au large format pas pratique du tout pour cuisiner !

J’ai un peu modifié les quantités car c’est déjà tellement lourd à la base que je pense que ma version est largement suffisante. J’ai simplement dû faire avec de l’appenzeller et du gruyere suisse au lieu du beaufort et de la tomme de Savoie. M’enfin, ça ne change pas non plus la face du monde…

Crumble de spaghettis, crème au fromage

crumble_de_spaghetti_recette

(pour 6)

500 g de spaghetti

3 cs 2 cs d’huile d’olive

1 cs de sel

Crème:

30 cl 25 cl de vin blanc sec

200 g 120 g de comte râpé

200 g 120 g d’appenzeller râpé (ou beaufort)

200 g 120 g de gruyère suisse râpé (ou tomme de Savoie)

1 cs de crème fraîche épaisse

2 cc de vinaigre de xérès

Assaisonnement :

2 échalotes ciselées

1 botte de ciboulette ciselée

6 gros champignons de Paris en quartiers

4 branches de persil effeuillées

sel, poivre

Crumble :

120 g de farine

100 g 60 g de beurre salé

2 cc d’origan

crumble_de_spaghetti_1

Préparez le crumble en mélangeant la farine et l’origan. Incorporez le beurre mou et malaxez. Etalez la pâte sur 1 cm d’épaisseur sur une feuille de papier sulfurisé posé sur une plaque de cuisson et réfrigérez 1 h. Préchauffez le four à 200 ºC, émiettez la pâte et cuisez 10 min.

Cuisez les spaghetti al dente avec 2 cs d’huile et le sel.

Pendant la cuisson, faites chauffer 1/3 du vin et faites fondre le comté, puis l’appenzeller et le gruyère suisse. Incorporez le reste de vin au fur et à mesure, puis le vinaigre. Remuez avec une cuiller en bois et faites cuire à feu doux pendant 2/3 min, avant d’ajoutez la crème fraîche. Poivrez puis mixez pendant 1 min. Réservez au chaud.

Mélangez les ingrédients de l’assaisonnement. Quand les pâtes sont cuites, égouttez-les puis ajoutez l’assaisonnement et la crème. Saupoudrez de crumble.

crumble_de_spaghetti_2

     10779960_p_2 Version_imprimable

Publié dans 07. Le salé végé

Commenter cet article

Marie Cuisine 24/04/2008 13:06

Il y a toujours des imprévus au travail ! De quoi faire passer le temps plus vite, et moins monotone... et j'espère sans angoisse.Pour moi, c'est souvent avec le café qu'arrivent les crampes d'estomac, mais je continue a en boire ! Je dois aimer finalement ! Lol.Bises, Marie

tifenn 18/04/2008 11:43

Qu'as-tu fait de mal pour qu'il t'arrive autant de déboires!! Ma pauvre Lolotte!!!! J'espère que tu vas bien vite guérir, parce que là c'est vraiment pas drôle.Pour ce qui est des recettes de Mr. Conticini, je dois dire que j'ai été déçue pas plus tard qu'hier soir où j'ai réalisé des croques-monsieur "pète en bouche" de son nom!!! C'était bon, mais sans plus.....

bloga2 17/04/2008 17:13

Si on parle du même livre, figures-toi que j'ai enfin pu me le procurer juste avant mon déménagement l'an dernier après qu'il ait été épuisé pendant de longs mois, me faisant rager de ne pouvoir mettre la main dessus ... Depuis, il est toujours sous cellophane dans un carton (de livres) non déballé ... Du coup, je me demande si je vais partir à sa recherche !!!J'espère tes gallères de labo terminées, le calme après la tempête ?

Fredee 17/04/2008 10:33

Tiens c'est marrant moi c'etait le rosbeef! Je n'en ai pas mangé pendant 8 ans!! Faut que la gastro que j'ai eu ce jour la etait la plus belle d ema vie! Rien que l'odeur me degoutait apres!En tout cas tu as bien fait de te remmetre aux spaghettis parce que tu as de supers idées! Je tenterai le crumble sur les pates!Fredee

Océane 17/04/2008 07:34

je me régale rien qu'en voyant les photos , alors si je lis la recette hummmmm